En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Projets & Sorties

Exposition égalité femmes-hommes

Exposition égalité femmes-hommes

Par admin marius-bouvier, publié le mercredi 11 novembre 2020 17:00 - Mis à jour le mercredi 11 novembre 2020 17:03

Dans le cadre du CESC (Comité d'Education à la Santé et à la Citoyenneté) et en partenariat avec la région Auvergne/Rhône-Alpes, le Lycée Marius Bouvier accueille dans ses murs, et pour quinze jours, l'exposition "Femmes, la moitié du monde".

Circulant dans l'ensemble de la France, cette exposition, mise en place par Crea-Diffusion, aborde différentes thématiques sur la place des femmes dans nos sociétés : des panneaux sur la pré-histoire pour connaitre les société de chasseurs-cueilleurs, égalitaires, puis l’apparition de société patriarcales avec la sédentarité et la propriété ; des panneaux sur des sociétés antiques bien différentes : la femme égyptienne ayant par exemple le droit d’exercer tous les métiers, alors que dans les civilisations gréco-latines antiques, les femmes sont considérées comme inférieures et inféodées aux hommes. L'exposition aborde l'installation pérenne du patriarcat avec le code Napoléon au 19ème siècle ; et met en parallèle les premières luttes des femmes pour plus d'égalité à partir du XXème siècle. Les combats féministes sont exposés, du droit de vote au droit à disposer de son corps, du droit à l'avortement ; des focus sur des femmes ayant marqué l'Histoire : Simone Veil par exemple.

Et enfin, l'exposition se termine par un volet concernant les violences faites aux femmes, perdurant toujours aujourd'hui malgré les luttes : harcèlement de rue, violences conjugales allant jusqu'au féminicide. L'ensemble des classes de 1ère Bac Professionnel et Terminales CAP sont accueillies au sein de cette exposition par Mme Crouzet, Documentaliste, qui a mis en place cette action ; deux animations se succèdent : l'une sous forme de quizz sur les panneaux de l'exposition, et une deuxième animation sur les relations amoureuses entre filles et garçons : à partir de situations, les élèves doivent déterminer si la situation s'inscrit dans le cadre d'une relation équilibrée, ou s'il faut que la jeune fille soit vigilante, ou encore s'il y a danger.

Une frise faite de 150 silhouettes de femmes rappelle le chiffre des féminicides français : environ 150 femmes tuées par an en France par leur conjoint ou ex-conjoint (chiffres de 2018 et 2019) et des portraits dessinés de certaines de ces femmes clôturent l'exposition, pour leur "redonner vie" et se rendre compte de la violence faite aux femmes dans un système de domination masculine. Des animations qui permettent des échanges vifs entre les élèves et des prises de conscience nécessaires...

Photo : une classe au sein de l'exposition